Un fier membre de la chambre de commerce de Roberval

La chambre de commerce souligne l’investissement de BarretWood
27 novembre 2017
« Plus rien ne doit être tenu pour acquis »
3 décembre 2017

Un fier membre de la chambre de commerce de Roberval

22 ans, Marie-Michèle Gravel est gestionnaire du supermarché IGA Gravel & fille. La jeune femme a décidé de prendre la relève de son père, Michel Gravel, et ce, malgré l’avis contraire de ce dernier!

«J’ai toujours souhaité faire comme mon père. On me demandait, quand j’étais petite, ce que je voulais faire et même si je ne savais pas exactement ce qu’était son métier, je disais vouloir faire comme lui.»

Bien que Marie-Michèle n’ait aucun doute au sujet de sa vocation, son père souhaitait qu’elle prenne une autre décision, quant à son avenir.

«J’avais de très bonnes notes à l’école. Mon père a tenté de me convaincre d’aller partout ailleurs. Je voulais rester à Roberval. Travailler pour mon milieu.»

«Maintenant que la transition est faite, il est content. Il n’est jamais loin si j’ai besoin d’un coup de main, ou si j’ai une question.»

Un domaine pas facile

Le domaine de l’alimentation n’est pas facile. Les marges de profit sont très minces.

Marie-Michèle Gravel souligne qu’elle avait la chance de prendre la relève, une chance qui n’est pas donnée à tous.

«Il y a une chaîne qui m’attache ici. J’ai fait des stages à l’extérieur, mais c’est ici, à Roberval, que je me suis toujours senti bien.»

Épaulée par son père et une équipe professionnelle, la jeune femme ne souhaite qu’à accomplir sa vision d’entrepreneur.

«Aujourd’hui, je comprends pourquoi mon père tentait de me décourager. Je ne compte pas mes heures! Si les clients sont satisfaits, si les employés sont heureux, alors je suis sur la bonne voie.»

Marquer son arrivée

Dernièrement Marie-Michèle et son père ont décidé de réaménager l’épicerie.

«On marque le changement. On ne fait pas d’agrandissement, juste de la décoration et du réaménagement. Je voulais que le commerce reflète ma vision.»

La jeune femme souhaite miser sur le service à la clientèle. Elle veut maximiser le contact entre les clients et les employés

Marie-Michèle veut instaurer un service à la clientèle qui se rapproche de celui offert dans une épicerie de quartier.

Comments are closed.